Marland entre dans la cavalcade

Des étudiants vont participer à la réalisation du char du comité des fêtes de la Haute-Ville, pour les 40 ans du lycée hôtelier.

<span class="caps">JPEG</span> - 70.9 ko

« On cherchait une idée pour les 40 ans du lycée hôtelier », explique Patrick Hulaud, professeur de sciences, tout en y associant la commémoration du 130e anniversaire de la naissance du résistant Maurice Marland. Un projet original a germé, autour de « la réalisation un char pour le Carnaval ».

Encore fallait-il trouver une structure pour aider les lycéens, porteurs du projet, à le concrétiser. Le comité des fêtes de la Haute-Ville est entré dans la danse. « L’idée est bonne pour tout le monde, elle a fait l’unanimité », confirment en choeur Lucie Vecchio et Franck Templier, les présidents du comité.

Quinze élèves en bac pro hôtellerie ont commencé « par réaliser une maquette », expliquent Valentin et Quentin, 17 ans, « à partir de personnages du film d’animation Ratatouille ».

Tous deux trouvent l’expérience plutôt bonne, « ça change des cours ». Maquette, personnages et décorations sont étudiés avec Fabienne Abel, professeure d’arts appliqués. « Anne-Marie Guilleman, artiste granvillaise, va également nous accompagner. »

« Un projet artistique »

Le char, baptisé « les Marland free », sortira pour les deux cavalcades du 144e carnaval, les 11 et 13 février. « Il sera également visible aux portes ouvertes du lycée, le 17 février et lors de la rando Marland, le 14 avril », précise Bruno Leproust, le proviseur.

Aidés de Philippe Painblanc, professeur de marketing, 26 élèves de BTS géreront la communication. C’est l’un des volets pédagogiques du projet, avec « le transfert de savoir des membres du comité aux élèves » et la capacité de ces derniers « à travailler en équipe sur un projet artistique », précise Patrick Hulaud.

Du côté du Carnaval, « on est content quand des initiatives sont prises par des enseignants, elles sont toujours bienvenues », précise Antonina Julienne, la présidente du comité d’organisation.